> Etienne Robial : « je suis profondément attaché à Futuropolis »

24 janvier 2005 par Nicolas Anspach
  • Suite à la publication de l’article, Etienne Robial tient à préciser que Florence Cestac a vendu ses parts aux éditions Gallimard pour le franc symbolique.
    NA.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.