Décès de Stan Barets, le "science-fictionnaire"

21 juillet 2017 par Jean-Luc Fromental
  • Stan était un grand bonhomme. La librairie (l’idée de librairie, pourrait-on dire) qu’il avait créée avec Sophie a été un lieu essentiel pour la culture en général et la mienne en particulier, qui a trouvé là de quoi s’enrichir de façon incommensurable. C’est chez lui, chez eux, que j’ai connu José-Louis Bocquet, un partenaire de jeu et un ami pour la vie, JP Dionnet, Floc’h, Swarte, Chaland, Ted Benoit, Ever Meulen, Harlan Ellison, Gilbert Shelton, tant et tant d’autres artistes qui devaient façonner la suite de ma vie. En ce sens, je dois mon futur à Temps Futurs. La cruelle disparition de Stan n’efface (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.