Iznogoud à l’écran : Un rêve de môme.

9 février 2005 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Le pitch est rêvé pour un producteur de cinéma : « C’est l’histoire d’un mec qui veut être calife à la place du calife et qui n’y arrive jamais ». Sur ce postulat, Goscinny avait inventé, avec l’aide du dessinateur Tabary, un Orient de pacotille où il se moquait des « cratophiles », les assoiffés de pouvoir de tout poil. Pour se venger, il assènait à ses victimes (consentantes) les pires jeux de mots. Iznogoud, c’est l’humour bien franchouillard de l’almanach Vermot qui s’invite dans les Mille et Une Nuits. (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD