Astérix, la Ferrari de l’édition française, à l’Automobile Club de France

10 octobre 2017 par Laurent
  • Je veux juste, au milieu de cette docte discussion, témoigner de mon émotion de voir et d’entendre Albert Uderzo dans cet état de fatigue. et je m’interroge de savoir pourquoi cet homme âgé, s’implique encore dans la promotion de cet album. Ce n’est plus "son" Astérix et votre conversation en témoigne (Est-ce encore Astérix d’ailleurs ?). Il n’a rien à prouver ni à attendre.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD