Vincent Bernière

10 février 2018 par Bernard Joubert
  • Chantal Montellier l’écrit en lettres majuscules, pour l’affirmer, mais, dans le monde réel, pas celui des faits alternatifs, Ah ! Nana n’a pas été interdit à l’affichage (ce qui aurait été effectivement une mise à mort du journal, impossible à montrer chez les marchands et exclu des coopératives de distribution). Ah ! Nana a seulement été interdit de vente aux mineurs, comme l’avait été peu avant, pendant deux ans, Métal hurlant (d’août 1976 à janvier 1978). Cet arrêté est paru au Journal officiel du 18 août 1978, page 6509. Vincent Bernière a donc bien fait son travail de journaliste en écrivant (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.