DIDIER PASAMONIK - Lettre ouverte aux bigots de Gaston Lagaffe

9 avril 2018 par abel gance
  • Je partage l’idée que l’on puisse critiquer une "oeuvre" sans obligatoirement insulter ses auteurs. Cependant les réactions appuyées sont (parfois) à la hauteur de l’amour que l’on a pu porter au Gaston de Franquin. On peut regretter ces réactions (peut-on regretter un amour ?) mais difficilement conclure que des amoureux éconduits sont exclusivement des bigots.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.