DIDIER PASAMONIK - Lettre ouverte aux bigots de Gaston Lagaffe

9 avril 2018 par mmarvinbear
  • C’est difficile, voir impossible de juger d’un film avant de l’avoir vu mais il faut admettre que la vision de la bande annonce constitue un avertissement sans frais.
    La violence des attaques est à mettre en rapport avec les espoirs très majoritairement déçus en ce qui concerne les adaptations de BD sur grand écran. On les a adoré étant plus jeune et rêvé de les voir en vrai au cinéma mais quand cela arrive, ce rêve se brise pour diverses raisons, alors cela n’incite pas à l’optimisme.
    Soyons lucides : pour un "Astérix et Cléopâtre", combien de "Spirou et Fantasio ?" le ratio est clairement en défaveur (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.