DIDIER PASAMONIK - Lettre ouverte aux bigots de Gaston Lagaffe

25 septembre 2018 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • La position d’Isabelle Franquin est parfaitement respectable mais quand vous parlez de "pillage des bandes dessinées de Gaston", vous oubliez que, dans le cadre d’une adaptation, c’est la règle du genre. On n’imagine pas un film tiré d’Astérix sans potion magique.
    Eh oui, c’est de la bigoterie que de croire en une chose et de considérer qu’elle ne peut pas être interrogée, interpelée, interprêtée, voire ironiquement déconstruite. Vous êtes un bigot quand vous ne considérez pas ce film pour ce qu’il est : une adaptation, pas l’oeuvre originale. Après, la question de la qualité c’est au diapason de chacun que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.