Liberté d’expression à deux vitesses

4 septembre 2018 par Chinasky
  • Comment peut-on se réjouir de la censure d’un artiste ? Article à charge totalement partial qui se garde bien de parler de la violence des censeurs du camp du "bien". Marsault doit jubiler, ils sont la preuve vivante de la connerie et des contradictions qu’il dénonce dans ses planches.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD