Liberté d’expression à deux vitesses

4 septembre 2018 par Général Porquétévas
  • Le problème ce n’est pas le côté ras-du-front de son personnage, c’est la complaisance de la mise en scène, et aussi le fait assez simple que Marsault partage lui-même les idées rétrogrades de son personnage.
    Alors, si vous n’avez pas compris ça en 2018, votre esprit critique, le temps qu’il pointe don nez à l’horizon de mon sens du débat, je peux encore poireauter.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD