Géraldine Bindi : "Avec Le Cœur des Amazones, je voulais raconter l’histoire de femmes fières et rebelles qui décident d’exclure totalement les hommes"

16 octobre 2018 par sylv
  • Quelle polémique viriliste ? Le fait que de nombreux cas de maltraitance infantile soient le fait de la mère ou de la belle-mère est une réalité statistique. Il y a toujours un côté malsain à jouer sur la victimisation collective, même si effectivement le contenu de l’interview vient ensuite corriger le côté démago et tape-à-l’oeil du titre. Mais ce qui frappe en premier le regard, c’est bien le titre et son effet un peu racoleur. En outre, me taxer de "viriliste" , ce que je ne suis absolument pas et ce que mes propos ne reflètent absolument pas, est un peu déplacé. Il faut arrêter de coller des (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.