Géraldine Bindi : "Avec Le Cœur des Amazones, je voulais raconter l’histoire de femmes fières et rebelles qui décident d’exclure totalement les hommes"

16 octobre 2018 par sylv
  • Je faisais plus expressément allusion aux enfants battus ou torturés par leur mère. Ou aux infanticides. La cruauté et le sadisme ne sont pas l’apanage d’un sexe, et je suis contre la guerre des sexes. Bonne soirée.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.