Philippe Goddin : « Je ne cherche pas à disculper Hergé, mais dans son contexte, Tintin au Congo n’est pas un album raciste »

9 janvier 2019
  • À cette époque, la majorité était élevée dans cette culture mais pas tous les individus. Et les problèmes d’aujourd’hui trouvent leurs sources dans ceux d’hier pas réglés. Hergé vivait avec son temps. Il n’était ni en retard, ni en avance, juste représentatif de la majorité pensante de son époque. Son œuvre a des qualités et des défauts et ses défauts sont aussi intéressants à étudier que ses qualités.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.