Samplerman, super-héros de la bande dessinée-collée

7 février 2019 par burp
  • L’absence de narration linéaire rend paradoxalement ses œuvres très accessibles. Nul besoin de déchiffrer, de décrypter ou de traduire : tout lecteur peut laisser son regard vagabonder et son esprit s’entortiller.
    c’est expliqué dans l’article.
    Sinon excelent travail et belle mise en place.
    ça me fait penser au travail de erro

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.