La série Alix tourne le dos à « L’École de Bruxelles »

17 février 2019 par CHRIS
  • … les schémas qui ne finissent plus qu’à parler
    aux gens qui ont déjà un pied dans la tombe.
    La « grande faucheuse » ne fait pas le distinguo des générations et des époques,
    elle est plus éclectique dans ses choix !
    Je ne suis pas fan de Alix, mais je peux tout à fait comprendre que quelques fidèles lecteurs de Jacques Martin peuvent être heurtés de cette refonte pour prépubères.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.