Rahan, le « quinqua » des âges farouches

15 mai 2019 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Alors selon vous, le fait de dire que Pif/Vaillant était un journal d’obédience communiste vous semble relever d’un propos anticommuniste ? Je pense plutôt que cela tient du fait historique incontestable.
    Par ailleurs, où, dans l’article est-il écrit que les valeurs défendues par Rahan et son scénariste Lécureux -qui a été longtemps rédacteur en chef de Pif- étaient négatives ? Nulle part.
    En fait, c’est vous qui donnez une valeur négative au communisme en tentant de camoufler, sous prétexte d’une admiration un peu béate pour la série, pour laquelle j’ai une sincère admiration, ce qui est une réalité de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.