> François Rivière : Au service de la Reine du Crime

15 novembre 2005 par Ligeti
  • Là, je ne vous suis pas. Un livre est inconnu quand on l’édite pour la première fois. Par exemple, un inédit de Jean Ray. Il est méconnu quand il est peu connu. Il y a une nuance. Les mots ont un sens, quand même.
    Alors que je suis à 99% d’accord avec vos articles, je pense quand même que, quand on se permet de vous indiquer une petite erreur de sémantique, ce n’est pas trop grave, non ? Et puis, j’ai l’impression que vous voulez toujours avoir le dernier mot quand on essaie de donner des informations ou des remarques qui vous touchent. Ca en devient un peu agaçant, alors que vos articles sont très (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.