Bande dessinée et résistance (2/2) : Figures héroïques

  • On a beau dire, l’histoire doit être incarnée, d’autant plus que les faits s’éloignent et s’estompent dans les mémoires. Qui connaît encore les enjeux militaires de la Chanson de Roland ? Les ennemis -le saviez-vous ?- étaient les Bretons. En revanche, chacun se rappelle du perfide Ganelon et du valeureux Roland qui porte le nom de Roncevaux, l’endroit où il est mort. L’histoire est ainsi faite : le sacrifice des héros en est souvent réduit à l’anecdote.
    La bande dessinée se nourrit de stéréotypes, de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.