Postures et impostures du roman graphique (2/2)

3 juillet 2019 par mmarvinbear
  • Pas d’accord.
    Dans aucune définition de la BD, que ce soit celle de Will Eisner ou Scott McCloud le format ni la pagination n’interviennent pour établir une subdivision au sein du 9è art.
    Il n’y a aucune raison de qualifier "Maus" de Grafic Novel pour le différencier par exemple d’une saga X-men.
    Les techniques employées variées ( noir et blanc, cadrages, thèmes, pagination ) sont aussi présents dans la BD classique européenne de masse et ne peuvent donc ainsi servir pour ériger une telle sous-classe en opposition avec le reste.
    Le "Roman Graphique" est une création ex-nihilo qui ne s’appuie que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD