Jacques Terpant (Nez-de-Cuir) : « Avec Jean Dufaux, nous voulons chaque fois installer un monde, un univers d’écrivain. »

9 octobre 2019 par Charles-Louis Detournay
  • Après "Le Chien de Dieu" dans lequel Jean Dufaux et Jacques Terpant ont apporté leur vision de l’écrivain Céline, les deux auteurs prolongent leur collaboration en changeant complètement d’époque, pour une romance interdite au XVIIIe siècle.
    Comme nos lecteurs le savent, vous avez longuement travaillé sur l’adaptation de romans de Jean Raspail, avant de partir vers une série plus personnelle, Capitaine Perdu, non sans y avoir incorporé un Pikkendorf, issu de l’œuvre du romancier. Pourquoi avez pris la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.