Corto Maltese : la divine surprise de la rentrée 2019

8 novembre 2019
  • Quel dommage pour lui de devoir faire du Hugo Pratt !
    Je comprends qu’économiquement ce soit rentable mais cette pratique du repreneur-de-série-connu-mais-auteur-quand-même que les éditeurs généralisent avec les personnages de leurs catalogues devenus des marques, me désole.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.