"Dans la tête de Sherlock Holmes" : une passionnante relecture du mythique détective

4 décembre 2019
  • "La magie opère à chaque planche quand les auteurs allient la forme au fond : tantôt la page ressemble à un journal ouvert par Watson, tantôt à la carte d’un quartier traversé par nos protagonistes. Sans esbroufe, les auteurs préfèrent reposer le lecteur avec quelques pages plus légères graphiquement afin qu’il ne perde pas le fil de l’enquête."
    Ils n’allient pas la forme au fond, parce que le fond - ce qui se raconte dans la page - ne détermine pas la forme du récit. On est dans le kitsch et le décoratif plutôt que dans le fonctionnalisme. Par exemple, la page en forme de journal ouvert n’est pas une (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.