BayDay, la plateforme qui s’apprête à révolutionner le monde de la BD

17 décembre 2019
  • Bayday n’offre qu’un service, pas plusieurs comme c’est le cas avec un éditeur. Donc, 30% pour Bayday, c’est énorme !
    Ces 30 % correspondent à quels frais ?
    Ce n’est pas plus limpide que la répartition des droits sur les ouvrages imprimés entre éditeur, diffuseur, imprimeur et auteur. Est-ce que 10%, c’est juste ? Seuls les éditeurs savent. Avant l’ère informatique, sans doute. Aujourd’hui, je suis persuadé que 20% pour l’auteur, et l’éditeur ferait encore des bénéfices. Au-delà pas sûr. Mais comme les éditeurs préfèrent rester opaque pour que les auteurs ne sachent pas la vérité, impossible de dire. Mais ce (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD