Le Rapport Racine : une première déflagration

27 janvier 2020
  • On comprend mieux pourquoi le syndicat des éditeurs ne voulait pas entendre parler de ce rapport Racine.
    Normalement l’ensemble des éditeurs devraient subir un redressement des cotisations sociales non versées depuis 40 ans, il n’a aucune raison qu’après une vie de labeur (et de cotisations) près de 200 000 auteurs se retrouvent au minimum vieillesse.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD