Hubert ou la fragilité des apparences

13 février 2020 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • La faucheuse fait des dégâts ces jours-ci. Après la disparition de Claire Bretécher, l’autrice de BD la plus célèbre de son temps, c’est au tour du coloriste et scénariste Hubert d’être fauché à l’âge de 49 ans. Un auteur à la production déjà considérable, Prix Jacques-Lob du scénario à Blois, qui disparaît alors même qu’il accédait de plus en plus à la notoriété.
    Comment s’attendre à cela ? Comment un auteur dans la fleur de l’âge multipliant les projets peut-il ainsi s’effacer sans même que l’on ait eu le temps (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.