L’Annus Horribilis de l’année BD2020

23 mars 2020 par evariste blanchet (Bananas)
  • Toute la chaîne du livre est paralysée. Certes, les auteurs sont quasiment les seuls à pouvoir continuer de travailler chez eux alors que l activité des diffuseurs, distributeurs et libraires est à l’arrêt. Mais , pour les livres déjà parus, ce qui sera perdu en terme de vente pendant deux mois , ne sera pas rattrapé : il est vain d imaginer que les lecteurs achèteront plus au second semestre pour compenser ce qui n’a pas été acquis au premier. En outre, la perte de revenus ne va pas pousser à la consommation une fois le virus terrassé.
    Si l on sait désormais que les auteurs de bande dessinée sont, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.