taxer l’occasion, et puis quoi encore ?!?!

17 avril 2020
  • Et la chanson ? Qui une fois vendue, permet à leurs auteurs à chaque fois qu’elle passe, et re-passe et re-re-passe sur les ondes, ou avec les téléchargements, d’obtenir des "rentes"...
    Si on mettait le prix qu’il fallait à un album pour que l’auteur puisse en vivre dignement, il serait trop élevé et seul une poignée de lecteurs aisés pourrait en profiter. Le coronavirus va obliger tous les systèmes économiques du monde à repenser leur logique de fonctionnement. Il serait bien que la filière du livre en fasse de même si on veut sauver les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD