YVES FRÉMION : Lettre ouverte à Joann Sfar

2 juin 2020 par dkbtf
  • Votre réponse reflète ce qui me pose problème. Cela revient à dire que quiconque ne fait pas partie du pouvoir décisionnel n’a rien à dire car "qu’est-ce que vous faites, vous ?". Alors oui, à part aller manifester avec les auteurs durant Angoulême, essayer de les soutenir comme je peux financièrement, ne pas acheter sur Amazon, commander en ligne à des éditeurs indépendants, signer des pétitions, venir poster un commentaire anonyme sur internet, non je n’ai rien fait. J’ai fait juste un petit peu, mais cela m’interdirait de m’exprimer à défaut d’une "légitimité" qu’il me faudrait décrocher ?
    Vous me (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD