David Merveille au pays de Jacques Tati chez Huberty-Breyne

28 juin 2020 par Philippe Wurm
  • Magnifique exposition de Monsieur Hulot Merveille !
    Le dialogue entre art et personnage est captivant !
    Il y a un je ne sais quoi de logique dans cette revisite du grand Art par un personnage dont l’assise loufoque est si forte.
    Hulot est dans les années 50 un peu comme Charlot dans les années 20. Mime, mutique, léger et contestataire.
    Ce que les dessins de Merveille produisent c’est, par l’illustration "quasi-muette", un prolongement de ce cinéma dans un art qui s’exprime aujourd’hui sur un autre support.
    L’illustration devient le prolongement du cinéma muet !
    Hulot et Charlot suscitaient des (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.