David Merveille au pays de Jacques Tati chez Huberty-Breyne

29 juin 2020
  • Hulot me rappelle plutôt le personnage flegmatique de Buster Keaton que celui mélodramatique créé par Charlie Chaplin. Charlot est plus universel parce qu’il exprime des sentiments intemporels. Il peut faire rire autant que pleurer. Hulot et Keaton réagissent à des situations d’une manière à la fois plus abstraite, poétique et intellectuelle. Ils prennent une distance que Charlot ne prend jamais. Ce sont des clowns blancs alors que Charlot est un Auguste. Placez un enfant d’aujourd’hui devant un film de Charlot, il va se laisser happer par le personnage. Mais avec Hulot et Keaton, il va vite (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.