"Le Discours de la panthère" de Jérémie Moreau (Éditions 2024) : une faune pleine d’humanité

10 novembre 2020 par Frédéric HOJLO
  • Oui, faire parler des animaux produit forcément un drôle d’effet. Là aussi, c’est un choix d’auteur. Il aurait pu tenter un récit « muet », au risque de perdre une partie du sens.
    Je vous rejoins encore sur la construction visuelle du récit, qui participe pleinement de la recherche de l’auteur. Cela me fait d’ailleurs penser au travail de Clément Vuillier pour L’Année de la comète, déjà chez 2024.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.