Albert Algoud : « Le Capitaine Haddock demeure le plus complexe et le plus humain des personnages de Tintin, ce qui explique qu’il soit également le plus populaire »

8 janvier 2021 par kyle william
  • C’est un peu plus compliqué que de l’auto-censure. Il faut recontextualiser toute l’histoire. Et la liberté d’expression n’est jamais absolue. Elle est toujours tempérée par mille choses malgré lesquelles elle continue à exister. C’est étonnant de voir que pour un fan de BD, vous êtes toujours très critique envers l’attitude des artistes en général.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.