Boude, Bondoux, boude..

26 janvier 2021 par Smalt
  • Langue de bois sur son lit de mensonge, arrosée de larmes de crocodile...
    Les auteurs/trices ne s’émeuvent pas plus qu’ils/elles ne se nourrissent des ouin-ouin de leurs exploiteurs et de leurs complices.
    Des dizaines de milliers de personne profitent du joyeux travail gratuit des auteurs/trice à chaque édition de ce festival. Certains comme se monsieur B en tirent un revenu confortable toute l’année.
    Nous en avons assez d’être les dindons de la farce, refusons de travailler sans être payés, et de voir nos œuvres enrichir tous nos "partenaires", qui nous maintiennent la tête à fleur d’eau pour nous (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.