Angoulême 2021 : « Le boycott est une injustice » répond le Festival

26 janvier 2021
  • Bien sûr que les problèmes des auteurs ne seront pas réglés pour autant. Ce que je veux juste mettre en évidence avec ma provocation est que les auteurs sont le noyau dur de tout ce système. Si vous retirez le mou qui l’enrobe et qui se prétend indispensable pour faire exister les auteurs, vous vous rendez compte que c’est l’inverse : ce sont les festivals qui ont besoin des auteurs. La communication de Monsieur Bondoux est de vouloir faire croire le contraire. De faire croire que c’est la communication qui fait la culture alors que la communication est un outil. On peut inventer e nouveaux outils (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.