Angoulême 2021 : « Le boycott est une injustice » répond le Festival

26 janvier 2021 par Margaux
  • Fou qu’il se considère comme une victime en refusant de voir l’importance de nos revendications ! L’objectif n’est pas de détruire le Festival mais de se faire entendre, personne ne boycotte le FIBD par pur plaisir !
    On notera également que maintenant le festival est devenu un "espace de débat et d’interpellation", il avait plutôt l’air de les subir l’an dernier mais bon... Cet homme me fatigue, qu’il paie les auteurs avant les plantes vertes et on pourra peut-être lui accorder plus de crédit (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.