Angoulême 2021 : « Le boycott est une injustice » répond le Festival

3 février 2021
  • C’est plutôt l’inverse. Ce sont des gamins qui lisent les manga et les comics (+ des vieux nostalgiques). Peut-être qu’en grandissant ils passeront au roman graphique. Ce qui me paraît condamné à moyen-terme c’est la bd de série, même si elle se vend encore très bien et que certaines sont formidables. Mais je ne vois pas un nouveau public s’enticher de nouvelles séries style l’Epervier, les médias ne les soutiennent pas et les éditeurs eux-mêmes préfèrent rebooter de vieilles séries à succès qu’en lancer de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.