Angoulême 2021 : « Le boycott est une injustice » répond le Festival

3 février 2021
  • Le problème des auteurs est que la surproduction n’est rentable que pour les autres acteurs de la chaîne. Le seul moyen d’enrayer cette surproduction serait de monter le prix de la matière première. Mais sans l’intervention de l’État, impossible !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.