Alix Garin et Mathias Vincent : « Au-delà de l’Alzheimer, "Ne m’oublie pas" parle des relations intergénérationnelles. »

2 février 2021 par Charles-Louis Detournay
  • Alors que Le Lombard a décroché le Prix Révélation au FIBD d’Angoulême avec Maurane Mazard, la maison bruxelloise continue de recruter de jeunes talents en publiant le premier album d’une autre jeune autrice, Alix Garin, chapeautée par un nouvel arrivé au sein de l’équipe éditoriale : Mathias Vincent. Interview croisée à l’occasion de la sortie de « Ne m’oublie pas », un album inoubliable.
    Alix Garin, avant d’aborder les questions concernant votre premier album, pourriez-vous nous expliquer ce qui vous a (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD