Alix Garin et Mathias Vincent : « Au-delà de l’Alzheimer, "Ne m’oublie pas" parle des relations intergénérationnelles. »

4 février 2021 par Milles Sabords
  • Il ne faut pas exagérer dans les comparaisons : laissons déjà cette jeune autrice démontrer son talent avant de l’encenser. Son style de dessin est à la mode et il n’y a rien de plus puéril qu’une mode. C’est l’éditeur qu’il faut blâmer de publier ce "dossier d’étudiante aux beaux arts". Je suis persuadé qu’elle peut faire mieux. Mais puisque les éditeurs veulent du rapide, de l’esbroufe intellectuelle avec trois bulles qui se battent en duel et en oublie le fond, le travail sur le graphisme, il appauvrissent la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD