Alix Garin et Mathias Vincent : « Au-delà de l’Alzheimer, "Ne m’oublie pas" parle des relations intergénérationnelles. »

4 février 2021 par l’auteur du premier commentaire
  • Je ne dis pas que cette autrice n’a pas de talent, elle en a, je suis seulement déçu qu’elle ne s’arrête qu’à ce qui ressemble à une première étape. Elle est capable de pousser ses images plus loin. Mais voilà, il lui faudrait plus de temps et donc, plus d’argent. Je faisais part de ma frustration. Mais si cette étape suffit à la majorité des lecteurs, à quoi bon s’embêter.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD