Le Collectif Autrices Auteurs en Action propose une Charte de bonnes pratiques aux festivals BD

9 février 2021
  • Bobo parce que précieusement ridicule ! L’écriture inclusive n’a pas plus d’avenir que l’Espéranto parce qu’on en peut pas décréter une langue. La langue, c’est son usage qui décide de son évolution.
    Par exemple, on a le mot "auteur"et on décide de lui (re)donner sa forme féminisée parce que l’Académie Française, c’est rien que des machos depuis Louis XIV. On se retrouve, au choix, avec "auteure" et "autrice" (voir "autruche" selon Florence Cestac). Mais certaines femmes préfèrent conserver "auteur". Donc, on a le choix entre trois mots. Un neutre et deux formes féminines. On ne va pas entrer dans les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.