Maurane Mazars, le Prix Révélation d’Angoulême 2021

20 février 2021
  • C’est ça le drame, être dans la mode n’est jamais bon, ça ne dure pas. Il y en a eu par le passé des auteurs "à la mode", couronné à Angoulême et qui ont disparus du métier.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.