Jean Solé dans « Siné Mensuel » : histoire d’un dessin dévoyé

11 avril 2021 par Jean-Noël Lafargue
  • C’est mon point de vue : justice et discernement, précisément parce que le crime est grave, d’ailleurs : autant ne pas accuser à tort.
    Justice, discernement et même un peu de confiance dans le genre humain, car à être trop vigilant, on prend le risque de voir des choses qui n’existent pas.
    Note pour Gilles Ciment : votre montage avec la "une" de Siné Mensuel est problématique parce qu’elle oriente beaucoup sa lecture. En psychologie sociale on a découvert que si on place une photo de chaussure de sport à côté du portrait d’un politicien, les gens considéreront ce politicien plus sportif que la moyenne (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.