Jean Solé dans « Siné Mensuel » : histoire d’un dessin dévoyé

13 avril 2021 par Lone
  • Comme indiqué plus haut, je taquinais.
    Le racisme et l’antisémitisme, c’est mal, nous sommes d’accord.
    Mais une société qui traque les images, en particulier les images "satiriques", et qui ne supporte pas leur éventuelle ambiguïté me semble dangereuse. La force d’une image réside précisément dans son ambiguïté, à mon humble avis.
    Le rapprochement entre "Siné Mensuel" et "Je suis partout" est grotesque. Si j’étais "Siné Mensuel" ou Jean Solé, et si je prenais au sérieux un personnage comme BHL, je me sentirais (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.