« Sectorial del Cómic », le guichet unique représentant la BD en Espagne

12 mai 2021
  • Il n’existe pas de culture étatique officielle et excluante. On n’est pas en Chine ou en Union Soviétique. C’est seulement que les autorités n’acceptent de rencontrer que les poids lourds d’un secteur économique quel qu’il soit, à savoir les gros vendeurs, pas forcément les artistes à la mode. À Angoulême, Macron a déjeuné avec Jul qui venait de vendre 300 000 Lucky Luke. C’est de la « bayday à la mode », Lucky Luke ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.