Gibrat, un maître de la lumière

19 mai 2021 par Laurent B
  • Il est vrai que je ne suis pas très sensible à l’"objet" planche originale, je suis surtout attaché aux albums pour lesquels sont, il me semble, en premier lieu créées les planches originales. Il ne me viendrait en fait même jamais à l’idée d’acheter une planche. Et tant mieux que Gibrat profite de son vivant de ces ventes. Faut-il revenir sur le cas Jacobs ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD