Gibrat, un maître de la lumière

20 mai 2021
  • Seuls les auteurs qui ont déjà du succès ou de la notoriété peuvent espérer tirer quelques revenus de la vente de leurs originaux. Les autres n’ont aucune cote et leurs originaux ne valent pas grand chose. Le marché des planches originales s’est développé parce que le public, en assistant à de belles expositions à Angoulême et ailleurs, s’est aperçu qu’une planche de bande dessinées est aussi une oeuvre d’art. Mais ce marché n’est aucun cas une réponse ni un remède à la précarisation des auteurs. N’oublions pas non plus que le galeriste prélève 50% de la valeur des oeuvres qu’il (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.