Chris Ware, le pas très surprenant Grand Prix d’Angoulême 2021

29 juin 2021
  • Le prix d’Angoulême me fait penser au festival de Cannes : jamais une comédie n’a reçu une palme, pourtant plus proche de la réalité du paysage cinématographique français. On cultive le cinéma d’auteur comme valeur suprême au mépris du reste. Même constat avec la BD du réel. Dénomination grossière, puisque la BD a toujours était dans le réel. Il ne faudrat pas s’étonner si dans les années qui viennent l’élitisme coûtera cher au monde de la BD.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD