Preuves d’amour

  • L’un des développements récents de la bande dessinée a consisté, pour certains auteurs, à se raconter sans fard, au risque de passer pour des Narcisse, pire encore : de n’être pas compris. Mais rares sont ceux qui atteignent à l’impudeur. Deux ouvrages qui viennent de paraître tentent ce pari. On ne va pas se plaindre de cette preuve de maturité du 9ème art.
    La littérature a déjà atteint, depuis bien longtemps, les sommets de la pornographie. La bande dessinée, comme tous les arts, a aussi son « second (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.