Charlie Hebdo : Le parquet demande la relaxe

9 février 2007 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Dans le procès qui oppose certaines organisations musulmanes dont la Mosquée de Paris à l’hebdomadaire satirique, un soutien de poids est venu s’ajouter à celui des principaux ténors de la classe politique : le Parquet, représenté par le substitut du procureur de la République Anne de Fontette, qui a estimé que les caricatures publiées par Charlie relevaient de la liberté d’expression et ne s’en prenaient pas à la religion musulmane ou aux musulmans, mais à l’intégrisme.
    Le parquet est l’expression du « (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.